Global Game Jam Logo

Vous l'avez peut être suivi sur mon compte Twitter, le week-end dernier j'ai participé à la Global Game Jam à Paris. Il s'agit d'un événement mondial qui en est à sa deuxième itération. On pourrait traduire en français par "Session d'improvisation de jeu vidéo mondial". Ce qui veut pas dire grand chose comme ça, mais disons que pendant tout un week-end, des programmeurs, des game-designers, des sounds designers et des graphistes se retrouvent, font connaissance, et développent ensemble un jeu vidéo.

L'événement avait deux sites en France cette année encore: Angoulême et Paris. La GGJ d'Angoulême était hébergée par l'école nationale du jeu vidéo (l'ENJMIN) et cette année la GGJ Paris était hébergée par l'ISART Digital (école de jeu, d'animation 3D et de web). La GGJ c'est l'occasion de rencontrer des professionnels: le sympathique Oliver Lejade du studio Mekensleep (Soul Bubbles) était notre hôte; Fabien Delpiano de PastaGames a fait une apparition et a ouvert la session par un discours de motivation et de conseils. Dommage qu'il n'ait pas pu rester. C'est un gars du Sud et il avait un train à prendre.

Après quelques jeux et un petit pot pour faire connaissance avec les participants, le sujet est dévoilé: "deception and seduction", avec en rab l'obligation de faire apparaitre dans le jeu au moins un des éléments suivants: un singe, un âne, une clé. C'est pas des belles contraintes ça?? Optionnellement, les participants peuvent tenter d'atteindre des objectifs qu'ils choisissent: jeu sans téléchargement, utiliser moins de 16 couleurs, jeu multi ou communautaire, etc.

A partir de là, chacun a réfléchi pendant 45 minutes sur une idée de jeu: il fallait trouver des mécaniques et un contexte qui colle aux contraintes. Je peux vous dire que c'est pas facile. Est venue ensuite la phase de présentation: on nous a donné 45 secondes pour présenter notre idée aux autres participants pour les convaincre de travailler sur ce projet. Ensuite, de manière informelle, les gens ont pu discuter entre eux de leurs idées et former les groupes. Les dernières associations ont eu lieu pendant la dégustation de pizza gracieusement offerte par l'ISART. C'est comme ça que j'ai fait la connaissance de Guillaume, William et Matthieu.

Si le sujet vous intéresse, inscrivez-vous à mon flux RSS. N'hésitez pas à poser des questions ou faire vos remarques dans les commentaires!

Lire la 2ème partie.